La construction paysagère d'une identité territoriale

 

Conclusion


 

L’identité de Sables-d’Or : une question d’actualité

 


Lorsqu’en 1998, les mairies de Fréhel et de Plurien, assistées par la Direction départementale de l’équipement, ont commandité une étude de définition pour la «requalification de la traversée de Sables-d’Or-les-Pins», leur attente était claire : il s’agissait d’obtenir, par un nouvel aménagement paysager, un allongement de la saison touristique, afin d’utiliser au mieux les potentialités de la station. Cette attente était partagée par les commerçants et prestataires de services qui comptaient sur les retombées économiques qu’entraînerait une augmentation de la fréquentation.

 

Bien sûr, le fait d’avoir eu recours à une étude de définition, plutôt qu’à un marché de maîtrise d’oeuvre, dénote sans doute, de la part des commanditaires, un désir de mieux connaître la particularité de Sables-d’Or avant d’engager un projet de réaménagement. Mais à l’issue des entretiens effectués avec les divers acteurs concernés, il est apparu évident que l’idée dominante était bien de relancer le projet de Roland Brouard, en l’actualisant, certes, mais toujours dans le but de réaliser une station balnéaire performante et capable d’occuper une place concurrentielle sur le marché du tourisme du Nord de la Bretagne.

 

Cette attente traduisait à mes yeux une certaine méconnaissance du projet original dont résulte la station, et il m’a semblé important de reconstituer la genèse de ce projet qui, dès 1924, a toujours été relégué au second plan, dans l’ombre des campagnes médiatiques orchestrées par Brouard lui-même et largement reprises dans les publications récentes.

 

Pour cela, je me suis tout d’abord attaché à re-situer le projet de Sables-d’Or dans son contexte historique et géographique, pour mieux comprendre ensuite quelle en a été l’originalité. Je me suis alors efforcé de montrer quelles étaient les particularités de ce territoire, et de quelle manière les concepteurs de la station ont su en tirer parti pour que leur projet contribue à en construire durablement l’identité.

 

(…/…)

Télécharger la conclusion
15.These_R.Vidal_Conclusion.pdf
Document Adobe Acrobat [39.5 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Roland Vidal 2015 • Dernière mise à jour : 27-01-2017